S'isoler par le dessus

Limiter son espace extérieur de façon durable

Délimiter son jardin de façon naturelle


La solidité du mur en parpaing

Le parpaing est très couramment utilisé en raison de la solidité et de son coût abordable.

Par ailleurs, ce matériau permet de construire facilement des murets de clôture, des cloisonnements et des murs porteurs. Souvent, cela remplace même la brique traditionnelle. Dans le cadre de notre série d’articles portant sur l’indémodable mur en pierre, découvrez les atouts du mur en parpaing.

La résistance du mur en parpaing avantages et inconvénients du mur en parpaing

Le parpaing de format standard est creux. Ce qui signifie que le matériau est alvéolé de telle sorte à l’alléger.

Les dimensions standards consistent en 10 x 20 x 50 centimètres. Cela convient à la construction de murs non porteurs et de cloisons. Pour le garage et des murs extérieurs de jardin, il est recommandé d’opter pour le format 15 x 20 x 50 centimètres.

Ce matériaux s’empile et s’assemble à l’aide de mortier fabriqué avec un liant quelconque (comme de la chaux ou du ciment), de l’eau, et du sable de rivière. Une bétonnière facilite le gâchage du mortier. Mais cela peut être fait à la main.

Prévoir l’outillage nécessaire pour construire un mur en parpaing : cordeau, brouette, truelle, outils de maçon, fil à plomb, taloche, massette, marqueur à poudre, équerre, cale en polystyrène.

La technique d’élévation d’un mur

Respectez la technique recommandée pour construire un mur en parpaing, et construisez préalablement une dalle de sol, qui conférera une bonne assise à votre mur.
Pour en savoir plus :